Qui suis-je?

Voici une petite présentation pour que vous en sachiez un petit peu plus sur moi.

Je m’appelle Massimo Turro, j’ai actuellement 22 ans, j’habite dans 45 (Loiret) dans le Centre de la France.

Passionné d’informatique, de réseau sociaux, j’ai fait le « buzz » sur la planète internet fin 2012, tout a commencé sur Facebook, j’ai eu l’idée de créer une page à mon nom (super le narcissisme) pour pouvoir publier sur d’autres pages « communautaire » sans gêner le fil d’actualité de mes amis.
Ma page Massimo T. a vite commencée à prendre de l’ampleur sans que je m’en rende compte, des centaines de personnes venaient l’aimer pour pouvoir suivre au jour le jour toutes mes actualités, ma vie quotidienne, mes photos, ma famille, mes ami(e)s etc.

(Ma page Facebook.)

Facebook m’a vite ennuyé, j’ai décidé de partir sur le nouveau réseau social tendance de l’époque, j’ai nommé Twitter!

Mes abonnés de Facebook m’ont très vite suivi sur Twitter c’est pour cela que peu de temps après, j’ai laissé ma page à « l’abandon » pour pouvoir exploiter à 100% les 140 caractères de mes tweets.

(Mon compte Twitter.)

La mode de twitter en 2012 c’était les Twitcams, je trouvais ça génial de pouvoir interagir avec  des centaines de personnes en même temps tout en étant tout seul devant sa caméra, grâce à cette nouvelle lubie les gens ont commencé à me découvrir au delà de mes écrits, ils ont découvert ma personnalité, mon humour (euh lol, quel humour?) et comment je m’exprimais.


AwzW0LmCAAEIJyZ

(Screens de Twitcam avec plus de 2700 personnes me regardant.)

Aujourd’hui j’ai grandi et mes followers aussi, certains me connaissent depuis 5 ans sans m’avoir jamais vraiment vu mais savent presque tout de moi, sympa mais perturbant à la fois.

YouTube-icon-full_color

Mes abonnés aimaient bien mes Twitcams, pourquoi ils n’aimeraient pas mes vidéos?

C’est ce que je me suis dis et c’est pour cela que je me suis lancé depuis peu sur le joli monde de YouTube.
Donc si ce n’est pas fait je vous invite à me rejoindre là bas, parceque plus on est, plus on ri, c’est bien connu.

J’espère que vous me connaissez maintenant un petit peu plus,

je vous embrasse,

Massimo.